Comprendre l'installation de LineageOS

Le but de cette partie est de comprendre ce que l’on fait lorsqu’on installe LineageOS, car bien souvent les tutoriels se limitent à une suite d’instructions à exécuter sans réelles explications. Je ne vais donc pas détailler ici l’installation de chaque ROM, les étapes diffèrent selon chaque téléphone. Donc, après la lecture de cet article, je vous renvoie au tutoriel d’installation de la ROM pour votre téléphone.

Le système de fichiers d’Android

Voici à quoi ressemble le système de fichiers sur un téléphone Android (il existe d’autres partitions, mais vous n’avez pas besoins de les connaître pour comprendre l’installation d’une ROM) :

  • les parties bootloader et fastboot ne font pas vraiment partie du système de fichiers ;
  • les partitions /boot et /system sont en lecture seule lorsqu’Android est démarré, c’est pourquoi il est impossible de supprimer les surcouches et les Gapps d’un téléphone livré par les constructeurs ;
  • la partition /data contient les données et les applications, seule cette partition est accessible en écriture lorsque le téléphone est démarré ;
  • il est possible d’accéder à la partition /recovery pour avoir accès en écriture aux autres partitions.

Que sont les logiciels adb (Android Debug Bridge) et fastboot ?

Il est parfois nécessaire d’installer ces logiciels sur votre PC, ils permettent d’envoyer des commandes à votre téléphone et d’accéder à des partitions protégées en écriture.

Pour l’installation sous GNU/Linux, il suffit généralement d’installer un paquet pour votre distribution.

Exemple pour Debian et Ubuntu :

apt-get install adb fastboot

Et pour Fedora, Red Hat, CentOS, openSUSE et Mageia (N. D. M. : sur Mageia, la commande fastboot étant déjà présente, elle a été rebaptisée fastboot-android) :

dnf install android-tools

Pour Windows et MacOS, je vous renvoie vers cette page du site frandroid.

Pour pouvoir lancer des commandes adb, il faut que votre téléphone les accepte et soit en mode développeur. Pour cela, vous devez aller dans :

  • ParamètresÀ propos du téléphone ;
  • puis vous devez taper sept fois sur la ligne « Numéro de build » (oui, oui, ce n’est pas une blague :)) ;
  • retournez dans Paramètres{} Options pour les développeurs ;
  • activez l’option Débogage Android (à partir d’Android 9 Pie, cette option est dans Paramètres → Système{} Options pour les développeurs).

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire avec ces commandes :

  • adb devices : liste les téléphones reliés par USB à votre PC et prêts à recevoir des commandes;
  • adb reboot recovery : permet de redémarrer sur la partition /recovery ;
  • adb reboot bootloader : permet de redémarrer en mode fastboot ;
  • adb install -l nomapplication.apk : permet d’installer le paquet précisé en arguement ;
  • fastboot devices : permet de lister les téléphones reliés par USB à votre PC et prêts à recevoir des commandes fastboot.

Pourquoi déverrouiller le bootloader ?

Il faut déverrouiller le chargeur d’amorçage, appelé bootloader, pour pouvoir démarrer sur la partition /recovery. La manipulation dépendra entièrement du constructeur et du téléphone que vous possédez. Cela peut se faire très simplement ou alors passer par une procédure complexe (envoi de courriel, code, etc.).

 

Qu’est‐ce que TWRP ?

TWRP est un programme qui s’installe dans la partition /recovery. Une fois installé, il vous permet, grâce à une interface graphique, de formater, de sauvegarder ou d’installer des images dans les partitions /boot et /system.

Bien souvent, depuis la page d’installation de la ROM LineageOS, des liens vers le logiciel TWRP à flasher spécifiques à votre téléphone sont disponibles.

Remarque : le projet TWRP propose des versions autonomes (live) permettant d’amorcer TWRP sans l’installer et d’y réaliser les opérations courantes (installation, injection d’une application système ou d’un correctif).

Pour démarrer sur TWRP, il faut utiliser une combinaison de touches qui dépend de votre téléphone (souvent bouton de démarrage + volume haut).

TWRP est un logiciel libre, il possède une application permettant sa propre mise à jour simplifiée et aussi de se tenir informé des dernières versions du système.

Installation de LineageOS

Et voilà, vous pouvez maintenant installer LineageOS : téléchargez la ROM, copiez‐la sur une carte SD, redémarrez sur /recovery en TWRP, sauvegardez votre ROM actuelle, formatez les partitions et, enfin, installez votre nouvelle ROM !

Qu’est‐ce que le mode root ?

Après avoir démarré LineageOS, la partition /system n’est pas accessible en écriture. « Rooter » son téléphone permet de la rendre accessible en acquérant les droits d’accès du super‐utilisateur root.

Avantages du root :

  • pouvoir sauvegarder l’ensemble de son appareil ;
  • faire fonctionner des logiciels qui ont besoin d’accéder à la partition /system (MicroG ou logiciels de sauvegarde par exemple).

Inconvénients du root :

  • certaines applications ne fonctionnent plus sur un appareil « rooté » ;
  • problèmes de sécurité ?

Installation de Magisk

Magisk est un logiciel qui permet de faire un pseudo‐root et de cacher à certaines applications que le téléphone est « rooté ». Une application appelée Magisk Manager permet de le configurer et d’installer les dernières versions.

Qu’est‐ce que MicroG ?

Si vous voulez dégoogliser votre téléphone, vous ne voudrez certainement pas installer les Google Apps (GApps). Cependant, certaines applications dépendent des services Google. On pourrait penser que les Open Gapps font l’affaire, mais ce n’est pas le cas : elles ne font que fournir des logiciels propriétaires de Google. On pourrait également penser que l’on peut tout simplement s’en passer. C’est effectivement la meilleure solution, mais, parfois, certaines applications dépendent des Google Apps et ne fonctionnent pas sans.

MicroG fournit une alternative libre à certaines API utilisées par ces applications et peut être installé à la place des GApps. Il faut malgré tout rester conscient que le bon fonctionnement de microG dépend du bon vouloir de Google et de l’évolution de ses API.

Remarque : En plus des ces API, MicroG fournit un moyen de se géolocaliser à l’aide du Wi‐Fi et des antennes téléphoniques, ce qui n’est pas fourni de base avec LineageOS (mais qui est une fonctionnalité des GApps). Cette fonctionnalité rend MicroG intéressant même pour les gens qui souhaitent totalement éviter Google, car cette géolocalisation vient en complément et accélère parfois la localisation GPS. L’utilisateur devra choisir et activer des fournisseurs de géolocalisation dépendant ou non d’une connexion au réseau (Apple, Mozilla, bases de données locales) dans les paramètres de MicroG.

ROM LineageOS for microG

Tous les téléphones pris officiellement en charge par LineageOS le sont également par le projet LineageOS for microG. Ces images fournissent LineageOS + microG + F-Droid de base. Cette solution simplifie grandement l’installation et doit être privilégiée.

Étapes d’installation de microG

Si votre ROM n’est pas officiellement prise encharge, microG peut aussi être installé sur un système LineageOS existant, mais ce n’est pas simple.

Voici un résumé des étapes à réaliser pour l’installation de microG sans utiliser LineageOS for microG :

  • « rooter » l’appareil ;
  • ajouter un dépôt à F-Droid ;
  • installer les applications microG (GmsCore, UnifiedNlp, FakeStore, etc.).

Remarque : Une application permet de savoir quels services fonctionnent et de configurer microG.

Mettre à jour sa ROM

Si vous utilisez une ROM LineageOS (ou MicroG) officielle, vous devriez être notifié lorsqu’une mise à jour est disponible. L’installation OTA (Over The Air) se fait donc très simplement.

En revanche, si vous êtes sur une version non officielle, je n’ai pas trouvé de méthode recommandée pour cette tâche. Je vous soumets donc la méthode que j’utilise et qui a fonctionné pour moi jusqu’à aujourd’hui (n’hésitez pas à en soumettre d’autres ou à la critiquer) :

  • téléchargez la nouvelle ROM et placez là sur la carte SD ;
  • redémarrez en mode recovery sous TWRP ;
  • installez la nouvelle ROM ;
  • redémarrez l’appareil, le premier démarrage est en général long.